Comité départemental de la Drôme

Erreur
  • XML Parsing Error at 1:176. Error 9: Invalid character
  • XML Parsing Error at 1:401. Error 9: Invalid character
PDF Imprimer Envoyer

Compte rendu du stage ski de rando de notre quipe Jeunes Alpinistes :


" Aujourd'hui de?part aux aurores de Die direction le Queyras pour un week end de ski de rando e?tant donne? que les conditions de glace ne sont pas au rendez vous. Nous sommes tous un peu embrume?s mais la bonne ambiance nous charge vite les batteries et nous arrivons a? Saint Ve?ran impatient de chausser les skis. Aujourd'hui direction le sommet des Marcelettes a? presque 3000 apre?s un passage en fore?t la montagne s'ouvre a? nous et nous commenc?ons a? apercevoir no?tre sommet qui de?coupe le ciel de son are?te sommitale. Apre?s avoir remonte? la combe nous entamons l'are?te a? pied car les conditions pour la skier en descente ne sont pas tre?s bonnes. Apre?s une petite heure d'effort nous arrivons au sommet, le temps est superbe et toutes les alpes du sud s'offrent a? nous. Pour su?r cette vu aurait inspire? la prose de no?tre bon vieux Gaston mais il est temps de redescendre et de chausser les ski en attachant cette fois ci l'arrie?re. Apre?s une descente en super condition nous nous arre?tons pour faire des coupes de neige et observer ce qu'il se passe la dessous, ce qui nous a permis de comprendre le me?canisme de de?clenchement d'une avalanche et les facteurs qui entrai?nent l'instabilite? du manteau neigeux. Puis apre?s cette superbe journe?e, une croziflette (ge?ante) avale?e et un monopoly nous nous couchons en re?vant aux virages et aux conversions du lendemain.

De?part le lendemain en temps et en heure, avec en te?te le pic du Rouchon et la pointe des sagnes longues. Au programme, 1400 me?tres de de?nivele?e, re?partis sur en deux monte?es se?pare?es d'une descente des plus crou?te?es (une ripette est si vite arrive?e sur ce genre de terrain...) et d'un bon pic-nique. Nous nous lanc?ons donc a? lassaut du col de Longet sur une neige encore un peu dure mais prometteuse. Les pe?ripe?ties de la descente qui suivit cette ascension furent palpitantes mais nous nous abstiendrons d'en exposer les de?tails, par pudeur et respect pour les sujets de celles- ci. La suite de la rando devait nous mener a? 3030m, finissant sur une arre?te et c'est avec un re?el plaisir que nous les atteindrons (ou presque) avec le sourire fatigue? du vainqueur. La descente est encore meilleur que la veille, neige de re?ve, pente parfaite, grand soleil. Arrive? au bas de la pente, guillaume et JB cachent trois DVA sous la neige, et nous font simuler une recherche en avalanche. Apre?s quelques minutes de recherche, les DVA de?neige?es, nous de?briefons un long moment sur la meilleur conduite a? tenir dans les diffe?rentes situations possible afin d'e?tre au maximum de notre efficacite?. C'est principalement sur l'organisation de la recherche que guillaume met l'accent, nous expliquant quaujourdhui le mate?riel (DVA nume?riques) permet de faciliter la recherche. Nous finissons la journe?e avec quelques pas de skating pour revenir jusqu'au bus.
En tout, ce stage aura e?te? d'une richesse peu commune. Les sommets du Queyras, le groupe et la bonne humeur ne nous aurons de?cide?ment pas de?c?ue, bien au contraire.

Un grand Merci a? Guillaume et J.B. pour leur conseils techniques, leurs pre?sence et pour la formation bien comple?te qu'ils nous ont transmise, un grand Merci a? la fe?de? et a? tous les acteurs, sans lesquels tout c?a ne serait pas possible."

Mathieu et Camille