Comité départemental de la Drôme

Stage Equipe Alpinisme Drôme PDF Imprimer Envoyer
  
Mardi, 20 Avril 2010 08:00

Stage goulotte à Presles? Vous êtes sûrs?

Nos encadrants avaient vu juste, les conditions météorologiques qui devenaient de plus en plus mauvaises nous ont poussé à nous rapatrier de Chamonix à La Grave puis de La Grave à Presles. Ce fut par conséquent un stage d’artif à Presles...

 

 

 

Samedi 3 Avril:

C’est donc toute l’équipe qui débarque à Presles au petit matin et se retrouve à Tinadalle pour quelques voies d’artif. Après un briefing sur la technique de progression, la pose de coinceurs, de pitons et de plombs, l’équipe s’active sur les premières et courtes voies qui permettent de se familiariser avec tout le matériel. L’initiation à la pose de pitons est plutôt laborieuse, mais les habitudes viennent vite. Nous pouvons reprendre la phrase dite lors du précèdent stage «il faut y aller de bon coeur» et entendre les pitons chanter. Après ces voies vite expédiées, les jeunes de l’équipe se lancent dans des voies plus longues aux alentours de A1/A2. Théo l’avait prédit : Claire s’est mise un plomb en testant les plombs. Mathieu a eu ses premières révélations sur l’artif, bilan mitigé : difficile de faire confiance dans certains points quand on a pris goût aux spits de 12. Léo a gravi l’esthétique fissure de l’Écaille. Benjamin et Hugues se sont envolés petit à petit dans leurs voies respectives et Antoine, arrivé en retard, a pu profiter du matériel déjà en place, «merci les collègues».

 

 

Après cette première journée riche en émotion, l’arrêt au stade s’impose. Théo nous accueille gentiment chez lui. Un plat de pâtes et le programme du lendemain est donné, nous allons nous orienter vers les grandes voies «Hafniouf» et «Vol au vent». 3 cordées de 3 se forment et commencent le long tri du matériel pour être prêts à partir aux environs de 7h30-8h. Chaque cordée emporte avec elle un lot de mousquetons, des bloqueurs, des coinceurs, des crochets, des sangles, des étriers, des cordes... Plus on avance dans la soirée et plus on sent que nos sacs vont être lourds...

 

 

 

Dimanche 4 Avril:

7h, tout le monde debout, un petit déjeuner rapide, derniers préparatifs et nous voilà embarqué dans les voitures. Après une petite marche d’approche, nous arrivons au pied des voies qui sont espacées d’une cinquantaine de mètres. Claire, Hugues, Mathieu, Benjamin, Benji et Cyril partent dans «Hafniouf» et Antoine, Léo et Théo partent dans «Vol au vent». Nous utilisons la technique de progression : dès que le leader arrive au relais, il fixe les cordes et remonte le sac de hissage. Pendant ce temps, il y en a un qui déséquipe la voie et un autre qui remonte sur une corde statique pour repartir en tête au plus vite pour ainsi gagner un maximum de temps.

Les 2 cordées dans «hafniouf» se sont sentis un peu à l’étroit au relais: un relais pour tout le monde, ça sent un peu la crise du logement... et le passage dans le surplomb sur un piton coincé verticalement en a fait réfléchir plus d’un.

 

 

 

 

 

 

La cordée dans «Vol au vent» a avancé jusqu’à la vire médiane avec de beaux passages sur crochets, pitons et coinceurs mais à du rebrousser chemin avec une délicate descente en rappel à cause d’un timing trop juste.

 

Pendant ces 2 jours, nous avons pu nous initier et exercer à l’artif. Un stage qui s’est finalement bien déroulé malgré la météo difficile.

 

Rédigé par Antoine Lapostolle

 

Membres de l'EJAD: Léo Billon, Hugues Cottineau, Antoine Lapostolle, Mathieu Lizee, Claire Martin et Benjamin Vedrines.

Encadrants: BRETON Théo (Moniteur alpinisme); DUPEREY Cyril (Guide de haute montagne); Benjamin

 

Mis à jour ( Mardi, 20 Avril 2010 08:22 )